Louise L. Hay est considérée comme une des fondatrices du mouvement de croissance personnelle. Son premier livre a été publié en 1976, à une époque où il n'était pas encore à la mode de parler des interactions entre le corps et l'esprit.


Sa philosophie est construite à partir de son expérience personnelle, des difficultés terribles qu'elle a rencontrées au cours de sa vie. Ses dix premières années sont marquées par l'instabilité, la pauvreté et les viols. Elle quitte sa famille très jeune et mène une vie chaotique. Puis, changement total : Louise devient mannequin à New York et épouse un homme d'affaires prospère. Son mariage se termine 14 ans plus tard et c'est à ce moment que débute sa véritable transformation. Elle commence à travailler sur elle même et devient une figure appréciée de "Center for Spiritual Living". Après plusieurs années, Louise écrit un ouvrage de référence détaillant les causes mentales des maladies. Elle est alors atteinte d'un cancer qui lui donne l'occasion d'appliquer le programme qu'elle a mis au point pour la guérison. Il se trouve qu'elle a alors peu d'argent, le système de santé américain ne prend pas en charge l'opération dont elle aurait besoin. Louise se guérit en 6 mois par la visualisation, la psychothérapie et la modification de son alimentation. (Attention, ceci n'est pas un encouragement à abandonner les traitements prescrits par le corps médical, vous pouvez parfaitement conjuguer les deux approches. Louise Hay n'avait tout simplement pas le choix !).


En 1980, Louise retourne dans sa région natale de Californie, "Transformez votre vie" est publié et devient un best seller. A ce jour, 30 millions d'exemplaires ont été vendus dans le monde.


En 1985, Louise lance son célèbre groupe de support aux malades du sida. Composé d'abord de 5 hommes, le groupe atteint les 800 personnes en 1988.


Louise crée sa propre maison d'édition, Hayhouse, et sa petit entreprise devient une affaire prospère. Louise édite des auteurs comme Wayne Dyer, Joan Borysenko ou Doreen Virtue.


Quand Louise ne travaille pas, elle peint, jardine et danse dans la maison de San Diego, en Californie.

Le travail de Louise Hay